Un bruit de balançoire

Un bruit de balançoire

Christian Bobin

L'Iconoclaste

  • 18 décembre 2017

    poésie

    Mon cher Christian,

    je ne peux vous écrire à la main, le format ne s’y prête pas, mais le coeur y est.

    Ce que je vais vous dire me parait bien plat à côté de vos mots, de vos phrases, toujours si belles, toujours si justes.

    Encore une fois, j’ai été émue. Oh, pas à chaque lettre que vous adressez à vos correspondants ; mais certaines me sont allées doit au coeur et à l’âme.

    Par vos mots si simples, vous avez réchauffé mon âme et fait toucher du doigt l’essence de la poésie.

    Je ne saurais jamais assez vous remercier.

    Bien à vous,

    Alex-Mot-à-Mots