Conseils de lecture

L'utopie au quotidien, La vie ordinaire en URSS

La vie ordinaire en URSS

Umstätter, Lada

Les Éditions Noir sur Blanc

par (Libraire)
19 avril 2017

De l'utopie par l'ordinaire

L'URSS. Vue d'Europe, on navigue entre utopie et totalitarisme, art monumental et famines, Spoutnik et Archipel du goulag. En revanche, on imagine mal la vie quotidienne. Quel meilleur moyen de l'appréhender qu'à travers les objets ordinaires qui nous accompagnent et la façon dont ils ont nourri la littérature?
Vous savez, ces objets auquel on ne prête aucune attention quand on est dans une société d'opulence dans laquelle l'impératif quotidien est de consommer (et donc de jeter les objets).
En régime soviétique, également, un objet en dit long sur celui qui le possède. Mais pour une toute autre raison. Cet objet reflète aussi bien l'idéologie dominante que les stratégies individuelles de résistance. Il témoigne de l'existence de classes sociales, fondées non pas sur la richesse mais sur la capacité à se procurer ce qui est frappé de pénurie. Par effet de contraste, cet objet qu'on répare et transmet interpelle également celui qui réfléchit au gaspillage, à l'obsolescence, à la consommation.
Feuilleter L'utopie au quotidien. La vie ordinaire en URSS, c'est découvrir par ce qu'il y a de plus ordinaire un monde disparu, horrible par certains aspects et formidable par d'autres.


Nous, collection Figures

collection Figures

Grasset

par (Libraire)
19 avril 2017

Question d'identité

Avez-vous déjà réfléchi à ce que vous mettiez derrière ce pronom quand vous l'utilisez? Allez-y, faites l'expérience. Alors? Vous êtes un homme/ une femme, un travailleur/ un chômeur, venu d'un ailleurs plus ou moins lointain. Vous êtes végétarien / carnivore, un être vivant/ un être humain, vous êtes enfant/ parent/ voisin/ collègue, etc. Bref, un ensemble de qualités que vous partagez avec d'autres que vous considérez comme vos semblables.
Tout ça en même temps? Non.
En prenant simplement le temps de décortiquer minutieusement tous les Nous imaginables qui se superposent sur une même personne, Tristan Garcia offre une merveilleuse réflexion sur l'identité, sur sa complexité, sa richesse et sa variabilité. Merveilleuse, parce qu'appréhendée de la sorte, il est toujours possible d'expérimenter une identité la plus inclusive possible: un Nous avec Vous.
Alors que depuis plusieurs années, les discours d'exclusion se multiplient, pour la bonne cause comme pour les plus mauvaises raisons, Tristan Garcia propose un texte d'une extrême douceur, qui rappelle que derrière chaque Autre, il y a toujours quelque chose de Nous en lui.
Merci.


La Fabrique des classiques africains
27,00
par (Libraire)
19 avril 2017

Pour qui écrit-on?

L'accès au rang de "classique"? Un sujet qui semble réservé à un public de spécialistes. Sauf que, appliqué aux auteurs africains francophones, il prend une toute autre dimension. La façon dont un auteur africain accède à la notoriété en dit long sur le sort de l'Afrique elle-même et sur les relations complexes que l'Europe entretient avec elle.

Une passionnante étude des canons en littérature, du monde culturel africain et des relations entre l'Afrique et ses anciens colons!


Les théoriciens de l'art

Talon-Hugon Carole

Presses universitaires de France

35,00
par (Libraire)
19 avril 2017

Monsieur Jourdain et la théorie de l'art

Certes, c'est un dictionnaire. Oui, il est consacré aux théoriciens de l'art. Ça semble bien parti pour ressembler à un livre réservé à des "spécialistes".

Pourtant, ne pas s'y intéresser, c'est louper une belle occasion d'en apprendre long sur l'histoire de l'idée d'art.
Vous pensez que, lorsque vous réagissez à une œuvre d'art, vous exercez votre sensibilité? Ou que c'est la preuve des connaissances que vous avez en ce domaine?
Pour une part, oui. Mais pour une large part, ce n'est que le reflet d'une certaine idée de l'art, valable là où vous vous trouvez, au moment où vous vous frottez à l'art.

Chaque fois que nous considérons qu'une œuvre n'est pas de l'art ou en est, nous utilisons un "équipement intellectuel", une "atmosphère théorique". Sans vraiment le savoir et sans véritablement connaître l'origine et le contenu de ces grilles de lecture. Ainsi, vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on admet que ce qui était considéré comme de l'art au Moyen-âge ne l'est plus aujourd'hui.
Les théoriciens de l'art, publié par les PUF, c'est l'occasion de mettre en lumière tous ceux qui participent à la construction de ces grilles de lecture et d'en apprendre long sur ceux qui façonnent notre esprit à notre insu.
(En plus, l'introduction de Carole Talon-Hugon est juste formidable: passionnante!)


L'énigme des premières phrases, collection Le Courage dirigée par Charles Dantzig

collection Le Courage dirigée par Charles Dantzig

Grasset

13,00
par (Libraire)
19 avril 2017

Eloge de l'incipit

Avec beaucoup de brio, de finesse et d'humour, Laurent Nunez analyse ces premières phrases qu'on connaît par cœur mais sur lesquelles on ne s'attarde pas. Ou comment savoir quasiment tout d'un livre juste en s'immergeant dans les premiers mots d'un livre!
Que tous ceux qui préparent le bac se jettent sur L'énigme des premières phrases: une excellente façon de s'initier à l'étude intelligente et audacieuse des textes.
Pour tous les autres, régalez-vous avec les propositions audacieuses de Laurent Nunez.
Excellent moment garanti!