Conseils de lecture

Woolf, Virginia

Herne

12,50
par (Libraire)
17 mars 2014

"Lundi ou mardi" réunit huit nouvelles publiées pour la première fois en 1921 par Virginia Woolf. De longueur inégale, ces nouvelles ne possèdent pas une intrigue particulièrement forte, nous sommes davantage happées par les atmosphères qui s'en dégagent. Si certains textes nous enveloppent dans un univers musical ou dans un climat impressionniste, d'autres révèlent l'angoisse qui habitait Virginia Woolf, profondément marquée par la guerre.

Dans "La société", l'auteur s'interroge sur les raisons qui mènent les hommes à la guerre. Cette nouvelle dessine un groupe de femmes décidées à remettre en question cette société dans laquelle leur rôle s'est limité à mettre des enfants au monde. Réalisant qu'elles connaissent peu le monde qui se construit en dehors de leur foyer, ces mères deviennent juges d'une société régie par les hommes. « Nous avons peuplé le monde, ils l'ont civilisé. Mais puisque nous savons lire aujourd'hui, qu'est-ce-qui nous empêche de juger les résultats ? Avant de donner naissance à un seul autre enfant , nous devons jurer de découvrir à quoi ressemble le monde ».


Kesengawa

Hatakeyama, Naoya / Quentin, Corinne / Feustel, Marc

Light Motiv

35,00
par (Libraire)
25 novembre 2013

Et tout a basculé ...

Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 8.9 fit trembler la croûte terrestre au large de la ville de Sendou, provoquant la formation d’un tsunami qui vint frapper les côtes japonaises avec des vagues atteignant quinze mètres de haut. Sur son chemin, le tsunami ravage le paysage et provoque la mort de milliers d’habitants. Le cauchemar se poursuit lorsque les vagues viennent toucher la centrale de Fukushima provoquant une catastrophe nucléaire comparable à celle de Tchernobyl. Le photographe japonais Naoya Hatakeyama revient vers son pays natal et nous offre, par sa plume et son regard, un témoignage saisissant de son retour sur une terre aujourd’hui sinistrée. Les premières pages confrontent un texte rempli d’émotions avec des photographies de paysages dont les couleurs, la beauté et la sérénité bercent notre regard. Soudain, une page se tourne littéralement et l’émotion nous envahit. La crainte de Naoya Hatakeyama prend forme, le cauchemar devient réalité. Les paysages idylliques ont disparu, notre regard est confronté aux ravages de cette eau qui semblait si paisible quelques pages auparavant. La force de ce livre réside dans sa sobriété. Naoya Katakeyama est parvenu à créer un livre tout en retenu, où les photographies et le texte sont partagées entre le rêve et le cauchemar, la crainte et l’espoir.

Dix exemplaires dédicacés sont en vente à la librairie Meura.