Dossiers

15e journées de valorisation de la recherche de l’ENPJJ : décrochage et raccrochage scolaires - 6 et 7 novembre 2014

En partenariat avec Canopé et l’université de Cergy-Pontoise, les 15e journées de valorisation de la recherche 2014 de l’Ecole Nationale de Protection Judiciaire de la Jeunesse (ENPJJ) auront lieu les 6 et 7 novembre prochains à Roubaix. Elles sont consacrées cette année au thème « Décrochage et raccrochage scolaires.

Voir le dossier complet
6è journée scientifique de la F2RSM : Les conduites suicidaires

La prévention du suicide est progressivement devenue une problématique de santé publique et ce qui relevait autrefois du silence, de l’intime et du privé est dorénavant à gérer collectivement.
Dans une volonté d’approfondir la complexité du savoir et des pratiques psychiatriques dans ce domaine, cette journée scientifique de la F2RSM appréhendera la psychiatrie comme un espace relationnel où se croisent postures, intérêts et enjeux divergents. Dans un espace social, politique et scientifique où les discours experts occupent une place prédominante et où les personnes directement concernées sont souvent absentes, cette journée entend également donner un espace de légitimité à la personne, à l’entourage et aux soignants.

Voir le dossier complet

Le vieillissement du bâti est mécanique, culturel, voire sociologique ; au cours de ce 46ème congrès du CNEAF, des juristes, des experts, des constructeurs et des assureurs définiront et débattront du vieillissement «normal et anormal» de la construction.
Comment constater le vieillissement, comment le prévenir et l’accompagner, comment le freiner de façon satisfaisante ?

Voir le dossier complet

Le Centre d’éthique médicale (CEM), Département d’éthique, Université Catholique de Lille, France et l’Association Européenne des Centres d’Ethique Médicale (AECEM) organisent une conférence européenne EACME 2014 : « Fragilité, vulnérabilités, participation sociale » se teindra les 2, 3, 4 octobre 2014 à Lille.

Voir le dossier complet
Voir le dossier complet
Congrès National Santé et Travail - du 3 au 6 juin 2014 - Lille Grand Palais

Les professionnels de santé travail se réunissent tous les deux ans en congrès national dans une ville française.
En 2014, est organisé, à Lille, le 33è Congrès National Santé Travail Lille 2014, sous le Haut Patronage du Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social et sous l’égide de la Société Française de Médecine du Travail, co-organisé par l’Institut de Santé au Travail du Nord de La France et les Services de Santé au Travail Nord Pas de Calais / Picardie.

Voir le dossier complet
L'enfant exposé à bas bruit - Journée d'études de la FN3S - 4, 5 et 6 juin 2014.

Les conflits conjugaux occupent le devant de la scène de la plupart
des situations de danger traitées par les professionnels de la protection
de l’enfance. Ces problématiques conflictuelles complexes envahissent
l’espace dédié aux enfants, espace qui pour certains d’entre eux, se
doit d’être instauré en leur faveur par la décision d’un juge des enfants.
Elles se traduisent le plus souvent par l’incapacité des parents à
distinguer conjugalité et parentalité, et à en mesurer les effets sur
leurs enfants. Des enfants, sous l’emprise de sentiments paradoxaux
et dont le nombre est estimé à quatre millions en France.

Voir le dossier complet
Cinq ouvrages, cinq auteurs, cinq architectes

Cinq architectes sont venus présenter leurs ouvrages respectifs. Quelques ouvrages complémentaires viennent compléter la bibliographie.

Voir le dossier complet

Comment penser dans l'institution ? Et comment penser l'institution ? Si le clinicien ne recule pas devant ce que la psychanalyse lui transmet, pour lui-même comme dans sa pratique, la confrontation à ces deux questions ne devrait plus le lâcher. Mais la possibilité même de penser ne commence-t-elle pas là, dans l'effort toujours renouvelé pour maintenir ouvertes et vives ces interrogations ? Il s'agit alors de soutenir un questionnement qui, par lui-même, est peut-être déjà une forme de réponse prenant acte du malaise sans chercher à le résorber dans le prêt-à-penser d'une idéologie.

L'institution n'est pas un établissement. Dès lors, comment penser, dans l'institution, l'acte même d'un « prendre soin » qui ne se réduirait pas à un soin tarifé à l'activité ? D'une manière plus large, comment penser un sujet différent de l'individu, un collectif plus et autre qu'une juxtaposition de professionnels ? Dans le champ de l'enfance, en particulier, comment prendre soin de l'enfant, à plusieurs, sans le réduire à la somme de ses comportements ? A quelles conditions matérielles et symboliques ? Comment, à partir de là, faire une place à un infantile qui concernerait autant l'enfant que l'adulte qui s'en occupe ?

Mais l'institution n'est pas non plus une entreprise, terme à entendre dans son sens marchand, mais aussi comme « entreprise de normalisation ». Elle est aussi un élément, voire un reflet d'une société et d'une époque. La psychanalyse ne peut se contenter de penser le soin et de soigner la pensée, en restant abritée dans les quelques lieux qui la protègent encore, sans penser en même temps les conditions de possibilité (et d'impossibilité) de tels lieux. Ne serait-ce que parce qu'il n'y a d'abri que provisoire... D'où la nécessité, et même l'urgence, de penser l'institution elle-même, dans son rapport au politique. Car en tentant de normaliser les plus vulnérables d'une société, c'est la vulnérabilité en chacun d'entre nous qui s'en trouve menacée, autrement dit notre humanité même.

Voir le dossier complet