Agrégation 2019 - Lettres classiques, lettres modernes, grammaire

Agrégation 2019 - Lettres classiques, lettres modernes, grammaire

Agrégation interne - Lettres classiques

Lais Bretons (XIIe-XIIIe siècle) Marie de France e

Ce volume propose un travail exemplaire et colossal. Il s'agit d'une édition de l'ensemble
des Lais de Marie de France et d'un certain nombre de lais anonymes, ainsi qu'une traduction en français moderne et une annotation de tous les textes.


Lais Bretons (XIIe-XIIIe siècles) - Marie de France et ses contemporains
24,00

Nouvelle édition revue. Texte officiel au programme 2019 des concours de l'agrégation, section lettres classiques, section lettres modernes et section grammaire.


Le Roman comique

Folio

7,80

Le Roman comique, c'est le roman des comédiens, d'une troupe de comédiens ambulants qui circulent en charrette, jouent où ils peuvent, couchent où ils peuvent et se nomment le Destin, la Rancune, Mademoiselle de l'Étoile ou Mademoiselle de la Caverne. Aventures d'auberges, aventures de tripots, aventures qui se greffent sur l'aventure, ainsi celle de «l'amante invisible» racontée par Ragotin, «petit homme veuf d'une petite femme, qui avait une petite charge dans une petite juridiction voisine» et «assez mauvais poète pour être étouffé s'il y avait une police dans le royaume».«Scarron est l'Homère de l'école bouffonne», écrivait Théophile Gautier. Giono parlait d'un «livre extraordinaire de style», d'«un art d'une couleur magique», et Diderot disait que, contre les «vapeurs» et la neurasthénie, il n'y avait pas meilleure tisane que quatre chapitres de Don Quichotte et un paragraphe bien choisi de Rabelais infusés dans huit à dix pages du Roman comique.
Avec un choix des Suites


La Dispute
5,50

Dans Folioplus classiques, le texte intégral, enrichi d'une lecture d'image, écho pictural de l'œuvre, est suivi de sa mise en perspective organisée en six points : - Mouvement littéraire : Marivaux face aux Lumières naissantes - Genre et registre : Une pièce plurielle - L'écrivain à sa table de travail : L'écriture, une quête incessante - Groupement de textes : Figures d'ingénus au théâtre, XVIIᵉ-XVIIIᵉ siècle - Chronologie : Marivaux et son temps - Fiche : Des pistes pour rendre compte de sa lecture Recommandé pour les classes de lycée.
Dossier et notes réalisés par Sylvie Dervaux-Bourdon. Lecture d'image par Alain Jaubert
Avec un dossier et des notes réalisés par Sylvie Dervaux-Bourdon, agrégée de lettres, et une «lecture d'image» par Alain Jaubert, écrivain et réalisateur. Recommandé pour les classes de lycée.


La fausse suivante
3,10

P our mieux juger de la fidélité de Lélio qu’elle doit épouser, mais qui ne la connaît pas, une jeune et riche Parisienne se présente à lui déguisée en faux chevalier. Elle découvre alors qu’il doit se marier avec une comtesse envers qui il a contracté des dettes. Pour éviter à Lélio d’avoir à rompre ce mariage et payer dix mille livres de dédit, le faux chevalier courtise la comtesse, puis la vérité sur son sexe se trouve révélée : le faux chevalier se fait finalement passer pour la suivante de la comtesse. La comédie que Marivaux fait jouer au Théâtre-Italien en 1724 aurait donc dû s’intituler plutôt Le Faux Chevalier . Le titre nous trompe-t-il ou le travestissement de la condition sociale l’emporte-t-il ici sur le travestissement du sexe ? Marivaux en tout cas a un but : dissiper l’illusion qui accompagne les sentiments, faire tomber le masque de l’infâme Lélio, et mettre à nu la vérité. Jeu brillant de la surprise et du badinage, mais aussi jeu cruel où le comique ne va pas sans noirceur.