Les années Mitterrand, 1984-1988, L’alternance et la première cohabitation vues des régions
EAN13
9782753588707
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les années Mitterrand, 1984-1988

L’alternance et la première cohabitation vues des régions

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Indisponible
Les années 1984-1988. sont à tous égards décisives car elles virent le premier
président socialiste de la Ve République renoncer à son programme de 1981.
L’angle de vue choisi est ici volontairement régional pour contribuer, par une
approche décentrée des pôles de décision parisiens, à une meilleure
compréhension des événements politiques, économiques, sociaux et culturels de
la période considérée. Au départ du projet, le constat que l’année 1986 vit se
tenir sur tout le territoire national, DOM inclus, les premières élections
régionales au suffrage universel direct. Occasion évidente de prendre la
mesure des rapports de forces politiques différenciés d’une région à l’autre
dans un pays souvent réputé a priori – mais à tort – comme unifié par près de
deux siècles de « jacobinisme ». Plus largement, il s’est agi d’observer les
transformations sociales et culturelles, les douloureuses mutations
économiques et les évolutions partisanes de grande ampleur d’une façon
territorialisée. En partant du principe – qui a été vérifié, décrypté et
pondéré – que la crise de la sidérurgie ne signifie pas la même chose et n’est
pas vécue de la même manière à Paris et à Longwy, que les mobilisations pour «
l’école libre » diffèrent d’une région à l’autre, que « l’alternance », mot
lancé par Valéry Giscard d’Estaing en 1978, ne recouvre pas les mêmes réalités
quotidiennes au niveau national et aux divers échelons des pouvoirs locaux.
S'identifier pour envoyer des commentaires.