EAN13
9782701020938
ISBN
978-2-7010-2093-8
Éditeur
Beauchesne
Date de publication
Collection
GRENIER A SEL
Nombre de pages
196
Dimensions
21 x 13 cm
Poids
266 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Leo Strauss (1899-1973) a inscrit sa pensée dans l’héritage de la tradition grecque, mais également dans celui de la tradition biblique.
 Se rapportant au judaïsme comme à une révélation de la Loi (pour laquelle la dimension de la foi est secondaire), il fait retour à une pensée juive (Pourquoi nous restons juifs) et tente de prolonger la réflexion de Maïmonide dans les conditions nouvelles des temps présents.Il s’oppose ainsi à sa rénovation par l’approche phénoménologique de Franz Rosenzweig comme à la pensée de Martin Buber, tout en se tenant à distance de la réflexion sur le mysticisme juif de Gershom Scholem avec lequel il dialogue.Cet ouvrage interroge la manière dont Strauss pense les relations de corrélation et de conflit entre philosophie et judaïsme. En quoi la réflexion sur la Loi, dont il poursuit l’élaboration dans la lignée de la pensée médiévale et à contre-courant de la modernité des Lumières, représente- t-elle un approfondissement de la pensée juive et jette-t-elle une lumière crue sur la situation du judaïsme dans le monde ? Quels sont les termes du débat avec les penseurs contemporains du judaïsme avec lesquels il est en relation ? Quelles sont aujourd’hui les possibilités et les limites d’une telle réflexion pour la vitalité du judaïsme et de la philosophie ?Les études présentes ouvrent des voies différentes, voire divergentes, essentiellement heuristiques, sur les possibilités et les limites de la réflexion straussienne pour la vitalité du judaïsme et de la philosophie.
Elles s’accompagnent de la parution d’un texte inédit en français : « La situation religieuse actuelle » (1930), qui représente un moment décisif de la réflexion de Strauss sur la question.Ont contribué à ce volume : Danielle Cohen-Levinas, Bruno Karsenti, Marc de Launay, Jean-Claude Monod, Géraldine roux, Gérald Sfez, Heinz Wismann.Les coordonnateursDanielle Cohen-Levinas est professeur à l’université Paris IV-Sorbonne. Fondatrice du Centre d’esthétique, de musique et philosophie contemporaine et du Collège des études juives et de philosophie contemporaine, elle est chercheur associé aux Archives Husserl.Marc de Launay est directeur de recherche au CNRS (Archives Husserl de Paris – ENS Ulm). Ses travaux portent essentiellement sur la philosophie allemande dont il est également traducteur.
Gérald Sfez, professeur de khâgne classique (philosophie), est spécialiste de philosophie politique classique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Gérald Sfez
Plus d'informations sur Danielle Cohen-Levinas
Plus d'informations sur Marc de Launay