Ces histoires qui arrivent
EAN13
9782917817704
ISBN
978-2-917817-70-4
Éditeur
Contre-Allée
Date de publication
Collection
FICTIONS D'EURO
Nombre de pages
96
Dimensions
15 x 11 x 0 cm
Poids
75 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ces histoires qui arrivent

De

Traduit par

Contre-Allée

Fictions D'Euro

Offres

Tout commence à Lisbonne, un trajet à bord du célèbre tram 28 mène le narrateur et sa compagne au cimetière où est enterré son ami, l’auteur italien Antonio Tabucchi. Il laisse un mot sur sa tombe, et c’est le prétexte pour revenir sur le cours de leur histoire commune...

Lorsqu’on le présente, on dit d’Antonio Tabucchi qu’il est le plus européen des écrivains italiens. Il a vécu dans trois pays différents, l’Italie (il est né en 1943 à Vecchiano, près de Pise), le Portugal (Lisbonne, la ville de son épouse Maria José de Lancastre) et la France (Paris) dans un va et vient perpétuel.

Aspect indiscutable de sa bibliographie, l’Europe est toujours présente dans ses livres (essais, reportages, articles). Tabucchi en critiquait la dérive économique, il n’aimait pas l’Europe des banques et ressentait l’absence d’une Europe qui a d’abord besoin de valeurs, de droits. En évoquant leur amitié, Roberto Ferrucci brosse un portrait intime de l’un des plus grands protagonistes de la culture européenne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Avec Roberto Ferrucci
Du au , Librairie Meura

Vous adoreriez écrire mais vous pensez que ce n'est pas fait pour vous? Au contraire, vous avez déjà une pratique assidue de l'écriture et vous aimeriez aller plus loin? Pourquoi ne pas profiter du regard d'un auteur sur votre travail? Nous vous proposons un stage intensif de lecture et d'écriture…

Avec Roberto Ferrucci
Du au , Librairie Meura

Vous adoreriez écrire mais vous pensez que ce n'est pas fait pour vous? Au contraire, vous avez déjà une pratique assidue de l'écriture et vous aimeriez aller plus loin? Pourquoi ne pas profiter du regard d'un auteur?

Nous vous proposons un stage intensif d'écriture de 9h à la librairie en compagnie de l'écrivain Roberto Ferrucci. Il est notamment l’auteur de Ça change quoi (Seuil), préfacé par Antonio Tabucchi, de Sentiments subversifs (MEET/ Verdier), de Venise est lagune et de Ces histoires qui arrivent (tous deux publiés à La Contre Allée). Il est par ailleurs le traducteur italien de Jean-Philippe Toussaint et de Patrick Deville. Il enseigne la création littéraire à la faculté de lettres de l'Université de Padoue et à l’Université Ca’ Foscari de Venise. Il anime des ateliers d'écriture créative à Venise, où il vit, à Paris et à Marseille.
Il s'intéresse actuellement à une nouvelle façon de travailler, en partant des photographies qu'il prend, ses « notes visuelles », et en les faisant interagir avec son écriture.

Prérequis: Il est recommandé d'arriver à l'atelier en ayant lu Tentative d'épuisement d'un lieu parisien, de Georges Perec, L'urgence et la patience de Jean-Philippe Toussaint ou Jérôme Lindon de Jean Echenoz.

12 places
190 euros
170 euros pour les étudiants et les bénéficiaires des minimas sociaux.
Paiement fractionné possible.

L'atelier d'écriture et de lecture de Roberto Ferrucci
Avec Roberto Ferrucci
Du au , Librairie Meura

Qui n'a jamais sorti son téléphone portable pour prendre une photo ? Nos téléphones regorgent de milliers de clichés oubliés, journal intime en dormance, journal de voyage délaissé. Une multitude d'histoires qui ne sont pas racontées.
Toutes les histoires naissent de notes. Longtemps conservées en têtes ; parfois soigneusement consignées dans des carnets.
Pourquoi ne pas considérer les nombreuses photographies que nous prenons comme autant de notes visuelles pouvant donner naissance à un écrit ? Récit, roman, reportage, lettre, peu importe la forme. Et si nous transformions un acte photographique anodin en acte d'écriture ?

Nous vous proposons un stage intensif d'écriture de 9h à la librairie en compagnie de l'écrivain Roberto Ferrucci. Il est notamment l’auteur de Ça change quoi (Seuil), préfacé par Antonio Tabucchi, de Sentiments subversifs (MEET/ Verdier), de Venise est lagune et de Ces histoires qui arrivent (tous deux publiés à La Contre Allée). Il est par ailleurs le traducteur italien de Jean-Philippe Toussaint et de Patrick Deville. Il enseigne la création littéraire à la faculté de lettres de l'Université de Padoue et à l’Université Ca’ Foscari de Venise. Il anime des ateliers d'écriture créative à Venise, où il vit, à Paris et à Marseille.
Il s'intéresse actuellement à une nouvelle façon de travailler, en partant des photographies qu'il prend, ses « notes visuelles », et en les faisant interagir avec son écriture.

Prérequis: Il est recommandé d'arriver à l'atelier en ayant lu Tentative d'épuisement d'un lieu parisien, de Georges Perec, L'urgence et la patience de Jean-Philippe Toussaint ou Jérôme Lindon de Jean Echenoz.

12 places
190 euros (paiement fractionné possible).
120 euros pour les étudiants et les demandeurs d'emploi (paiement fractionné possible).

https://www.lacontreallee.com/auteurs/roberto-ferrucci
http://www.meetingsaintnazaire.com/Roberto-FERRUCCI.html

Avec Roberto Ferrucci
Le , Librairie Meura

Les soirées Sine Qua Non chez Meura? L'occasion de découvrir la bibliothèque idéale, personnelle ou essentielle d'un auteur. Ecrivain vénitien, publié au Seuil et à La Contre Allée, traducteur italien de Jean-Philippe Toussaint et de Patrick Deville, proche d'Antonio Tabucchi, Roberto Ferrucci nous dévoilera les livres de sa bibliothèque personnelle. Un panorama de la littérature contemporaine, d'Italie et d'ailleurs, comme moyen de prendre conscience des troubles de notre monde et d'y résister.
Une soirée en forme de prélude aux discussions que nous pourrons avoir lors du stage intensif d'écriture des 24 et 25 novembre à la librairie.

L'atelier d'écriture de Roberto Ferrucci
Avec Roberto Ferrucci
Le , Librairie Meura

Qui n'a jamais sorti son téléphone portable pour prendre une photo ? Nos téléphones regorgent de milliers de clichés oubliés, journal intime en dormance, journal de voyage délaissé. Une multitude d'histoires qui ne sont pas racontées.
Toutes les histoires naissent de notes. Longtemps conservées en tête ; parfois soigneusement consignées dans des carnets.
Pourquoi ne pas considérer les nombreuses photographies que nous prenons comme autant de notes visuelles pouvant donner naissance à un écrit ? Récit, roman, reportage, lettre, peu importe la forme.Et si nous transformions un acte photographique anodin en acte d'écriture ?

Nous vous proposons un stage intensif d'écriture de 9h à la librairie en compagnie de l'écrivain Roberto Ferrucci.
Prérequis: Il est recommandé d'arriver à l'atelier en ayant lu Tentative d'épuisement d'un lieu parisien, de Georges Perec, et L'urgence et la patience de Jean-Philippe Toussaint.

12 places.
190 euros (paiement fractionné possible).
Un verre de l'amitié et le petit-déjeuner sont prévus au programme!

https://www.lacontreallee.com/auteurs/roberto-ferrucci
http://www.meetingsaintnazaire.com/Roberto-FERRUCCI.html