La Gentrification des esprits, Témoin d'un imaginaire perdu
1 autre image
EAN13
9782490077045
ISBN
978-2-490-07704-5
Éditeur
B42
Date de publication
Nombre de pages
168
Dimensions
22 x 13 x 1 cm
Poids
225 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Gentrification des esprits

Témoin d'un imaginaire perdu

B42

Offres

La gentrification des esprits est un retour captivant sur les « années SIDA » et l’activisme d’ACT UP dans le New York des années 1980 et 1990. Sarah Schulman, elle-même new-yorkaise et militante de la cause LGBT, se souvient de la disparition, pratiquement du jour au lendemain, de la culture rebelle queer, des loyers à bas coûts et du prolifique mouvement artistique qui se développait au cœur de Manhattan ; remplacés par des porte-parole gays conservateurs, ainsi que par le consumérisme de masse. Sarah Schulman décrit avec précision et engagement le « remplacement d’une communauté par une autre » et le processus de gentrification qui toucha ces quartiers concomitamment à la crise du SIDA.

Schulman fait revivre pour nous son Lower East Side tel qu’elle l’a connu. Elle emplit les pages de ce livre de la réminiscence vivace de ses ami•e•s de l’avant-garde queer, autant que de l’ombre inquiétante des premières années de la crise du SIDA, telles que vécues par une politiste. Les souvenirs personnels s’entremêlent à une analyse percutante des deux phénomènes, et du poids invisible qu’ils font aujourd’hui peser sur la société américaine. Schulman rend compte de son expérience en tant que témoin de la « perte de l’imagination » de toute une génération, et des conséquences entraînées par cette perte.
S'identifier pour envoyer des commentaires.