Henri Cartier-Bresson : Chine, 1948-1949 /1958
EAN13
9791095821168
ISBN
979-10-95821-16-8
Éditeur
Delpire éditeur
Date de publication
Collection
HORS COLL
Nombre de pages
288
Dimensions
29 x 24 x 3 cm
Poids
1930 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Henri Cartier-Bresson : Chine

1948-1949 /1958

De

Delpire éditeur

Hors Coll

Offres

Les années 1760, au début du règne de George III, ont marqué un tournant pour l'art britannique, avec l'ascension triomphante de Joshua Reynolds (1723-1792) et de Thomas Gainsborough (1727-1788), ainsi que la fondation de la Royal Academy of Arts dont Reynolds fut le premier président. Reconnus comme les maîtres du portrait, Reynolds et Gainsborough ont rivalisé pour élever le genre à des niveaux d'innovation visuelle et intellectuelle inédits.

Le catalogue s'ouvre par la confrontation des deux peintres, à travers des portraits en pied et des études intimistes, de notables, de membres de la famille royale... Les ambitions intellectuelles et références historiques de Reynolds contrastent alors avec l'instantanéité et l'aisance picturale de Gainsborough. À eux deux, ils ont redéfini l'art britannique et ont hissé la nouvelle génération vers de nouveaux sommets. Leur influence est explorée à travers une sélection de portraits majeurs réalisés par leurs concurrents ou par leurs disciples, attirés pour la plupart par la nouvelle Royal Academy. Soutenue par le roi, mais aussi et par les acteurs du commerce et de l'industrie, la peinture britannique s'épanouissait dans une diversité de styles, qui fut perçue par les contemporains comme le signe d'un âge d'or artistique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Henri Cartier-Bresson