Atlas des utopies
EAN13
9782846404938
ISBN
978-2-84640-493-8
Éditeur
BELLES BALADES
Date de publication
Collection
ATLAS
Nombre de pages
256
Dimensions
30,3 x 24 x 3 cm
Poids
1690 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Les choses sont impossibles jusqu'à ce qu'elles deviennent réalité. En franchissant toutes les limites de l'imagination, ce beau livre illustré de photos, de cartes et de plans fait de l'utopie une source d'inspiration, un rêve éveillé de 256 pages.
"Aucune carte du monde n'est digne d'un regard si le pays de l'utopie n'y figure pas."
Oscar Wilde
Habiter dans le ciel • Travailler deux heures par jour • Laisser la guerre à ceux qui veulent la faire • Instituer le Bonheur National Brut • Rendre le pouvoir au consommateur • Tuer la mort...
Impossible ? Tant mieux ! C'est en poursuivant l'inaccessible que l'humanité progresse. En faisant sauter toutes les barrières de l'imagination, ce beau livre illustré de photos, de cartes et de plans fait de l'utopie une source d'inspiration, un rêve éveillé de 256 pages, en six chapitres :
- En quête d'un lieu idéal. De l'Atlantide à Wakanda, les lieux de vie imaginaires ou rêvés.
- Utopiapolis. Quand l'utopie s'empare du paysage urbain.
- Refaire le monde. La république des pirates, la Constitution de 1793, Mai 68... les utopies sociales, politiques ou civilisationnelles sont immortelles.
- Laboratoires de l'utopie. Communautés idéales passées ou présentes, projets fous en cours de réalisation, réussites impensables... Les expérimentations utopiques sont multiformes.
- Science et fiction. Quand les rêves technologiques prennent corps.
- Porteurs d'utopies. "Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" : une illustration en textes et en images de la célèbre citation de Mark Twain pour mettre en lumière les hommes et les femmes qui portent la flamme de l'utopie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
7 décembre 2021

Utopies réalistes

Le mot Utopie revêt une connotation péjorative depuis plusieurs années. Au mieux, doux rêve. Au pire synonyme d'inconséquence ou de mensonge. Il est peut-être temps de se rappeler que nous avons besoin de ces projets imaginaires, de ces horizons nouveaux, ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Axel Vicq
Plus d'informations sur Jean-Michel Billioud
Plus d'informations sur Ophélie Chavaroche