La Fin du régime de Vichy
EAN13
9782889600236
ISBN
978-2-88960-023-6
Éditeur
La Baconnière
Date de publication
Collection
80 MONDES
Nombre de pages
240
Dimensions
18 x 14 x 2 cm
Poids
456 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Fin du régime de Vichy

La Baconnière

80 Mondes

Offres

La réédition d’un témoignage hors du commun susceptible d’éclairer d’un jour particulier cet interrègne (de juillet à septembre 1944) qui vit le gouvernement de la France occupée céder la place aux forces de la Libération.

Walter Stucki (1888-1963), qui publia immédiatement après la guerre ce témoignage, fut en effet l’un des diplomates suisses les plus influents de cette période. Il est nommé ministre de Suisse auprès du gouvernement français à Paris dès 1938, fonction qu’il assume jusqu’en août 1944.

Bien des années avant la réouverture du débat historiographique quant à l’implication du gouvernement de Vichy dans la politique de collaboration (aux États-Unis, puis en France, dans les années 1970), ce récit se révèle également comme le témoignage vibrant d’un Bernois amoureux de la France, qui décide – au nom de la neutralité active de la Suisse – de mettre toute son expérience de diplomate et d’homme de terrain au service d’une passation de pouvoirs pacifique « entre les représentants de l’ordre ancien et ceux de l’ordre nouveau ». Il constitue également un véritable viatique de courage et d’intelligence politique dont l’écho n’a rien perdu de sa vigueur.

« Au-delà du récit historique des événements dont il fut témoin et acteur, le texte de Walter Stucki nous offre aussi un regard rare, parce que dépassionné, sur un moment de notre histoire contemporaine que nous, Français, continuons encore d’examiner avec peine.

Le portrait qu’il nous livre des acteurs du Vichy des derniers jours est à cet égard un utile sésame. (...) Sa description de Vichy agonisant, mise en miroir du moment désordonné de la Libération, offre un éclairage précieux sur la grande convulsion à l’issue de laquelle la France allait, en quelques semaine, réécrire entièrement son récit national de l’épreuve de la guerre. »

M. Frédéric Journès Ambassadeur de France à Berne


Le texte est accompagné d’un riche dossier d’archive iconographique et documentaire.
S'identifier pour envoyer des commentaires.