Une famille romanesque
EAN13
9782021030303
ISBN
978-2-02-103030-3
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
Cadre vert
Nombre de pages
397
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
445 g
Langue
français
Langue d'origine
italien
Code dewey
920
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible
• Susanna Colussi Pasolini raconte l’histoire et les exploits de quelques personnages familiaux entre le début du XIXe siècle, pendant les guerres napoléoniennes, et le début du XXe siècle (juste avant la grande guerre). Elle-même étant née en 1891, il est également question de sa jeunesse jusqu’en 1910 à peu près. Susanna commence par rapporter les propos de sa propre grand-mère sur les ancêtres : Visens qui a fait la guerre en Russie, dans l’armée de Napoléon, et a ramené de Pologne une jeune femme qui lui a sauvé la vie, puis Beputi, Clementina, Sabina, Elvira et Centi (le frère de Susanna). Chacun a vécu des drames sentimentaux. Visens pour échapper à la mort de froid, éventre un cheval et c’est dans ce reste de chaleur qu’il est retrouvé par celle qui sera sa femme et qu’il enlève à son fiancé. Beputti est une sorte de saint, homme profondément bon, mais qui quitte sa femme et va vivre en Amérique, où il trouvera la mort en voulant sauver un homme qui se noie, sur le chantier d’un pont. Clementina, abandonnée, devient une femme perdue, allant de liaison en liaison, perdant un enfant qu’elle a d’un inconnu. Sabina mène une double vie. Elvira sera la maîtresse de Centi. Ce dernier, frère aîné de Susanna qui l’adorait, après avoir fait les quatre cents coups (il a volé dans la caisse de la distillerie familiale, il a failli avoir la siphylis, il a eu une maîtresse mariée) a suivi des études de physique, puis est parti pour San Francisco, comme son ancêtre. Susanna est devenue institutrice, en partie pour payer les études de son frère. Elle raconte avec beaucoup de détails émouvants leur enfance et ses propres études qui lui ont permis d’acquérir une grande culture et un rapport profond avec la littérature et la psychologie, comme le révèle ce texte remarquable, quoique inachevé. L’influence de ce livre sur l’imaginaire amoureux et sur l’esthétique littéraire de Pasolini est évidente. Plusieurs épisodes se retrouvent, en effet, dans « Romancero », une section du recueil (1953) La meilleure jeunesse. Et le style même de Susanna a influencé celui du premier livre de Pasolini, Actes impurs.

• Susanna Colussi Pasolini, née le 10 mars 1891 et morte le 1er février 1981, quelques années après son fils, avait tenu secret ce roman où elle avait transcrit toutes les légendes de l'histoire de ses ancêtres sur plus d'un siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Nathalie Castagné