Polices, villes et sécurité sous la Révolution et l'Empire, L'ordre public urbain dans l'espace belge, 1780-1814
EAN13
9782753581838
ISBN
978-2-7535-8183-8
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Nombre de pages
320
Dimensions
24 x 15,5 x 2,5 cm
Poids
538 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Polices, villes et sécurité sous la Révolution et l'Empire

L'ordre public urbain dans l'espace belge, 1780-1814

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Offres

Comment se transforment les polices des villes à l'époque des révolutions et de l'Empire napoléonien ? Longtemps considéré uniquement du point de vue des cadres institutionnels, l'avènement de la police moderne est revisité dans cet ouvrage depuis le territoire belge soumis aux aléas des guerres, des occupations et des révolutions de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Au-delà du passage d'une police de type englobant à une police considérée comme plus moderne car davantage orientée vers la sécurité des personnes, ce livre met en lumière les transformations à la fois endogènes et exogènes survenues dans les appareils policiers entre 1780 et 1814. Les continuités importantes mais aussi le dynamisme et l'autonomie des polices urbaines face à la centralisation de l'Etat nuancent et rendent plus complexe l'analyse de la construction politique napoléonienne. Ils donnent également la mesure des similitudes entre les épisodes de troubles dans les pratiques de surveillance ou le recours à l'armée. Les polices des villes au cours de cette période apparaissent davantage comme le résultat d'un syncrétisme entre des éléments proprement locaux et originaux et d'autres importés à l'occasion des conquêtes révolutionnaires et napoléoniennes.Avec une préface de Catherine Denys
S'identifier pour envoyer des commentaires.