L'avènement d'Hugues Capet, (3 juillet 987)
EAN13
9782070700462
ISBN
978-2-07-070046-2
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Trente journées qui ont fait la France (4)
Nombre de pages
320
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
425 g
Langue
français
Code dewey
944.021
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'avènement d'Hugues Capet

(3 juillet 987)

De

Gallimard

Trente journées qui ont fait la France

Offres

On ne connaît pas la date de naissance de la France ni, d'ailleurs, celle d'Hugues Capet. Pourtant c'est dans cette deuxième moitié du Xe siècle, l'une des périodes les plus sombres de l'histoire occidentale, que s'est joué l'un des actes majeurs du destin français. Après l'époque glorieuse et bientôt légendaire de l'Empire carolingien, les invasions normandes et musulmanes, les querelles intestines, l'effondrement culturel conduisent à la division. La partie occidentale de l'héritage de Charlemagne se détache de la Germanie. Progressivement, la famille des Robertiens, implantée dans le Bassin parisien et le Val de Loire, supplante, non sans soubresauts, les derniers Carolingiens. Le sacre d'Hugues Capet par l'archevêque de Reims, le 3 juillet 987, est l'aboutissement d'une évolution à la fois politique et sociale, dans laquelle l'Église a joué un grand rôle. La dynastie nouvelle, fragile à ses débuts, durera plus qu'aucune autre au monde : huit cents ans. Dès le Xle siècle et jusqu'à la fin du Moyen Âge, les historiens se demandent ce qui s'est réellement passé ce dimanche d'été à Noyon : le destin posthume du premier Capétien est mieux connu que sa personnalité réelle. À travers l'événement de 987 et les images qui en furent données, les Français sentent qu'un événement fondateur s'est produit ce jour-là, qui les concerne au plus profond d'eux-mêmes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.