Réanimation
EAN13
9782246746614
ISBN
978-2-246-74661-4
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature Française
Nombre de pages
272
Dimensions
20 x 13 x 1 cm
Poids
240 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

« Blaise vient de fêter ses cinquante printemps. Quelque chose en lui refuse-t-il de naître ? De céder ? De s’ouvrir ? Une délivrance ? Une douleur ? Un remords ? Peut-être. Car soudain tonne le canon qui abat tout, renverse tout, démolit tout. »
La narratrice et Blaise, mariés, vivent comme des adolescents, des Robinson parisiens, artistes accrochés l’un à l’autre, insouciants. Jusqu’au jour où Blaise est atteint d’une maladie rare, la « cellulite cervicale », forme de nécrose parfois mortelle des tissus du cou. Hospitalisé d’urgence à Lariboisière, Blaise se mue du jour au lendemain en « homme-machine » plongé dans le coma. Alors la peur s'installe. De le perdre. De voir le bonheur disparaître. S'installe aussi la curiosité fascinée de la narratrice pour ce service spécial – la « réa » – tandis que son existence se détraque et se ranime elle aussi...
Récit intelligent et sensible, exercice de mise à distance du malheur, méditation d'une grande douceur sur le temps et l'espérance, les pouvoirs de l'art et de la médecine, les pièges de l'image et les sortilèges de l'imagination, le livre de Cécile Guilbert, traversé de mythes et de contes, et aussi – surtout ? – une lettre d'amour à Blaise.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

12 décembre 2013

La narratrice nous raconte ses angoisses les plus profondes lorsque Blaise , son mari est en service de réanimation pendant plusieurs semaines. Elle nous confie ses doutes les plus profonds : à savoir si son mari se réveillera un jour ...

Lire la suite

30 août 2012

Fin mars 2008, Blaise, cinquante ans, le mari de la narratrice est hospitalisé. Atteint d’une infection rare appelé la cellulite cervicale, il est opéré en urgence. Lorsque sa femme le cherche au service ORL, elle trouve une chambre vide. Blaise ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Cécile Guilbert