Il faut croire en ses chances
EAN13
9782919176304
ISBN
978-2-919176-30-4
Éditeur
Aux forges de Vulcain
Date de publication
Collection
Littératures
Dimensions
20 x 13 x 1 cm
Poids
246 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Il faut croire en ses chances

François Szabowski

Le livre

Professeur dans le secondaire, discret et timide, père de deux enfants, Jean Martinez est un écrivain du terroir renommé, dont la vie bien rangée bascule quand son éditeur, souhaitant lui faire atteindre un public plus large, le force à rédiger un roman érotique se déroulant dans un camp de concentration. Rongé par les scrupules, il perd peu à peu la confiance de sa femme, atterrée qu’il ait pu accepter ce projet, et ne trouve d’autre solution que de se réfugier dans la pratique du tennis amateur, auprès de camarades moins préoccupés par les problèmes moraux. Mais il fait alors la rencontre d’une jeune femme, admiratrice de ses livres, qui, plus naïve, l’encourage à poursuivre la rédaction du roman, et l’entraîne dans une histoire d’amour qui va l’amener, aux détours de la cinquantaine, à remettre en cause la façon dont il a vécu sa vie jusque-là.

Rédigé dans une langue doucement ironique, qui joue sur le décalage entre les questionnements moraux universels et les clichés de la vie ordinaire, Il faut croire en ses chances suit la trajectoire d’un monsieur tout le monde écartelé entre les rêves de gloire et le confort d’un bonheur simple, tour à tour attendrissant et grotesque, décrit avec dérision mais bienveillance.

L’auteur

François Szabowski est né en 1977. Il faut croire en ses chances est son quatrième roman publié aux Éditions Aux forges de Vulcain. Il a également publié en 2013 Silhouette minuscule, un récit mêlant texte et photographies, en collaboration avec Anna Streese, et Une larme de porto contre les pensées tristes, un recueil de nouvelles.

Parallèlement à son travail de romancier, François Szabowski développe un curieux travail de plasticien autour des puzzles et des photogrammes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.