Métamorphoses du travail, Critique de la raison économique
  •  
EAN13
9782070315376
ISBN
978-2-07-031537-6
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio essais (441)
Nombre de pages
448
Dimensions
18 x 11 x 2 cm
Poids
224 g
Langue
français
Code dewey
306.36
Fiches UNIMARC
S'identifier

Métamorphoses du travail

Critique de la raison économique

De

Folio

Folio essais

Offres

Cela ne s'appelait pas encore la «mondialisation libérale», que déjà André Gorz, voilà bientôt vingt ans, en pionnier critique d'une rare intelligence analytique, dénonçait la croyance quasi religieuse que «plus vaut plus», que toute activité - y compris la maternité, la culture, le loisir - est justiciable d'une évaluation économique et d'une régulation par l'argent.Gorz détermine les limites - existentielles, culturelles, ontologiques - que la rationalité économique ne peut franchir sans se renverser en son contraire et miner le contexte socioculturel qui la porte.Le lecteur découvre pourquoi et comment la raison économique a pu imposer sa loi, provoquer le divorce du travail et de la vie, de la production et des besoins, de l'économie et de la société. Pourquoi, sous nos yeux, elle désintègre radicalement la société ; pourquoi nombre d'activités ne peuvent être transformées en travail rémunéré et en emploi, sans être dénaturées dans leur sens.
Écrivain et philosophe, André Gorz a été journaliste à L'Express, puis au Nouvel Observateur où il écrivit sous le pseudonyme de Michel Bosquet.
S'identifier pour envoyer des commentaires.