Louis-Ferdinand CÉLINE, l'écriture en conflit
EAN13
9782200344207
ISBN
978-2-200-34420-7
Éditeur
Armand Colin
Date de publication
Collection
Nathan Université (235)
Nombre de pages
128
Dimensions
18 x 0 x 1 cm
Poids
136 g
Langue
français
Code dewey
843.91
Fiches UNIMARC
S'identifier

Louis-Ferdinand CÉLINE

l'écriture en conflit

De

Dirigé par

Armand Colin

Nathan Université

Indisponible
Nouvelle présentation Blessé pendant la « vacherie universelle » que fut la guerre de quatorze, accusé de prises de position collaborationnistes et racistes durant la Seconde Guerre Mondiale, Louis-Ferdinant Céline est toutefois un témoin visionnaire dont l'oeuvre convulsive reflète tous les désordres du monde au XX e siècle. Maître du « lyrisme de l'ignoble », son écriture révèle une dimension tragi-comique où la féerie catastrophique se mêle à l'épopée. Son esthétique se fait l'expression d'une vision existentielle désenchantée propre à instruire l'homme sur lui-même. Cet ouvrage met en lumière une poétique du conflit qui ne cesse d'interroger la fascination de Céline pour la parole et la langue écrite, impuissantes à rendre compte des charges émotives du monde. Toute l'oeuvre de Céline est pensée comme un défi adressé au langage sommé de « dire la vanité de dire ». Philippe Destruel est professeur de lettres modernes. Introduction : la singularité célinienne. De l'autobiographie romanesque à l'imaginaire. L'écrivain des excès et des désordres. Le scandale de la langue. Les apories de l'écriture célinienne. L'impensable. Le prophète d'un ordre nouveau. L'écriture clinique : la réduction des tensions ? Conclusion : l'anthropologie célinienne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.