Lâlé la blanche
EAN13
9782918823056
ISBN
978-2-918823-05-6
Éditeur
TURQUOISE
Date de publication
Collection
ECRITURQUES
Dimensions
21 x 14 x 3 cm
Poids
500 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Lâlé la blanche

De

Illustrations de

Préface de

Turquoise

Ecriturques

Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander
Lire Ömer Seyfettin est un choc. Le choc de la guerre et des bouleversements liés à l’agonie
de l’Empire ­ottoman. Choc de l’ancien qui se meurt sans que n’émerge le neuf. Choc des mots qui,
pour la ­première fois en Turquie, ­plongent dans le grand bain de la prose et de ce réel tissé d’atrocités,
de violences, trempé de ­couleurs, de sons et d’émotions intenses. Jeune nouvelliste, Ömer ­Seyfettin
nous entraîne avec lui dans la matière traumatique et fascinante des Balkans, de ­l’Anatolie du début
du XXe siècle.

Il meurt à 36 ans, terrassé par le diabète et l’histoire. Si elle n’a pas ­raison de la maladie,
son incroyable ­énergie littéraire produit des ­anticorps face à l’anéan­tissement promis alors aux Turcs
et à la Turquie. Ömer Seyfettin n’écrit pas pour ­vivre mais pour survivre. Il secoue le joug de la vieille
langue ottomane et y fait entrer par ­effraction la nouveauté et la violence du monde. Il taille dans
les mots comme le réel taille dans la vie. Son ambition ? ­Donner une langue et une identité à son ­peuple,
les fondements d’une nation, ce ­berceau du progrès.

Écrivain révolutionnaire, ce grand lecteur de Maupassant pose de ­solides ­fondations à la littérature
moderne turque. Un formidable ­témoignage sur le destin de ce pays.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Renaud Allirand