L'être et l'événement, 2, Logiques des mondes. L'Etre et l'Evénement, 2
EAN13
9782020843249
ISBN
978-2-02-084324-9
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
L'Ordre philosophique (2)
Séries
L'être et l'événement (2)
Nombre de pages
630
Dimensions
20 x 14 x 3 cm
Poids
680 g
Langue
français
Code dewey
160
Fiches UNIMARC
S'identifier

2 - Logiques des mondes. L'Etre et l'Evénement, 2

De

Seuil

L'Ordre philosophique

Offres

Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série L'être et l'événement
Logiques des mondes, auquel Alain Badiou travaille depuis une quinzaine d'années, est conçu comme une suite de son précédent « grand » livre de philosophie, L'être et l'événement, paru aux Éditions du Seuil en 1988. Mais que veut dire « suite » ? En 1988, le propos ontologique consistait, avec l'appui des mathématiques, à établir que l'être, pensé comme tel, n'est que multiplicité indifférente. Le problème devient alors le suivant : comment, sur fond de cette indifférence, comprendre, non seulement qu'il y ait des vérités, mais qu'elles apparaissent dans des mondes déterminés ? Qu'est-ce que le corps visible, ou objectif, d'une vérité ? Cela ne se laisse pas déduire de l'ontologie. Il faut construire une logique de l'apparaître, une phénoménologie. Telle est la visée du présent livre : une « Grande Logique » qui, rendant raison de l'ordre des mondes, autorise la pensée des vérités comme exceptions à cet ordre. Le matérialisme contemporain soutient qu'il n'y a que des corps et des langages. La dialectique matérialiste, ici argumentée dans ses moindres détails, affirme, elle : oui, il n'y a que des corps et des langages, sinon qu'il y a des vérités. Ce n'est que sous l'effet de ce « sinon que » qu'est encore possible une vie qui ne soit pas indigne. Une vie où l'individu démocratique s'incorpore à ce dépassement de sa propre existence qu'on appelle un Sujet.
S'identifier pour envoyer des commentaires.