Georges Feydeau

    Biographie

    Georges Feydeau (1862-1921) a très tôt négligé ses études pour se consacrer au théâtre. Encouragé par Labiche, la représentation de sa première grande pièce, Tailleur pour dames, au Théâtre de la Renaissance, a été bien accueillie.
    À travers une production très abondante (près d'une pièce par an), il a renouvelé le genre du vaudeville en proposant une étude plus approfondie des caractères. Il a ainsi abordé le genre de la vraie comédie avec Le Bourgeon (1906) et La main passe (1907) mais a surtout excellé dans des pièces en un acte, farces conjugales reposant sur des moyens volontairement rudimentaires et néanmoins réellement drôles du fait du jeu des artifices et des quiproquos, à l'image de Feu la mère de madame, On purge bébé (1910), Mais n'te promène donc pas toute nue ! (1912 ; Mille et une nuits, 2001).