Ömer Seyfettin

    Biographie

    Ömer Seyfettin est considéré comme le père de la nouvelle en langue turque. Né en 1884 à Balîkesir
    (Anatolie occidentale), il devient officier de l’armée ­ottomane. La découverte des auteurs français réalistes de la fin
    du XIXe siècle éveille sa vocation ­littéraire, et sa vie se place très tôt sous le double signe de la guerre et de l’écriture.
    Témoin de l’effondrement ottoman, il devient partisan de l’émergence d’une Turquie nationale et œuvre à substituer
    un turc moderne à la vieille langue ottomane. En 1912, lorsque la guerre des Balkans éclate, il est mobilisé et fait
    prisonnier par les Grecs. Il rentre à ïstanbul un an plus tard et se voue alors complètement à son œuvre.
    De 1913 à 1920, il produit plus de cent cinquante nouvelles qui plongent dans la réalité des Balkans et
    de ­l’Anatolie du début du XXe siècle, mêlant fiction et souvenirs dans une ­écriture forte et dépouillée.
    Il s’éteint le 6 mars 1920, à l’âge de 36 ans.

    Contributions de Ömer Seyfettin