Dernier commentaire

Une histoire des langues et des peuples qui les parlent
par (Libraire)
7 mai 2020

Géographe de formation, Jean Sellier s'attaque ici à l'histoire des langues. L'ouvrage est monumental et le dispositif très bien pensé pour en avoir une lecture la plus libre possible : plusieurs entrées (par langue, époque, pays) permettent en effet de circuler librement d'un pays et d'une langue à l'autre, en composant ainsi son propre itinéraire.
Sorte d'encyclopédie- dictionnaire, ce livre est une véritable invitation au voyage et aux découvertes ; les langues (mais aussi certains dialectes) sont décrites en soulignant leurs interactions réciproques, mettant ainsi à mal toute idée d’étanchéité ou de pureté que certains discours attribuent parfois aux langues.
En étudiant leur comportement et leur évolution, Jean Sellier montre bien qu'une langue n'existe pas sans ses locuteurs, et par-là même, le caractère bénéfique des transformations et des transferts de mots, qui ne connaissent pas de frontières.