Anna R.

En vivant, en écrivant
8,00
par (Libraire)
23 avril 2020

"La ligne de mots est un marteau"

Discrète romancière et essayiste américaine, Annie Dillard est l'autrice d'une œuvre importante et pas assez connue (modeste avis personnel). Plusieurs de ses livres sont disponibles aux éditions Christian Bourgois et à la librairie, dont celui-ci, passionnant essai sur l'écriture et méditation humoristique et allègre sur la condition d'écrivain.e.
Traduction de Brice Matthieussent (formidable traducteur de l’américain!).

Le vrai lieu / entretiens avec Michelle Porte, Entretiens avec Michelle Porte

Entretiens avec Michelle Porte

Folio

6,30
par (Libraire)
23 avril 2020

"Je ne suis pas une femme qui écrit, je suis quelqu'un qui écrit"

Un entretien magistral d'Annie Ernaux avec Michelle Porte, relu avec joie et d'un souffle pendant ce confinement. Les lieux, la mémoire, l'écriture, et les villes, et le corps. Dans le vif.

LA DOUBLE VIE DE VIRGINIA WOOLF
par (Libraire)
23 avril 2020

Brillantissime !

Relu pendant ce confinement, un livre que j’adore (vraiment vraiment!) et le seul, à mon sens, qui fasse revivre et sentir la vie et l’œuvre de Virginia Woolf dans toute leur vitalité et complexité.

Bravo aux autrices et vive Virginia Woolf !

L'arabe pour tous / pourquoi ma langue est taboue en France
par (Libraire)
23 avril 2020

"Je suis analphabète dans ma langue maternelle"

(Petite précision : pendant ce confinement, si j'arrive très bien à lire, j'ai en revanche plus de mal à fixer mes pensées par écrit. Alors juste quelques mots, un peu décousus j'en conviens, pour des livres que j'ai lu et aimé !).

Journaliste au Monde, Nabil Wakim, né au Liban, mène l’enquête: pourquoi n'arrive-t-il pas à parler arabe, sa langue maternelle ? Pourquoi, alors qu'elle est la deuxième langue la plus parlée du pays, elle n'est enseignée que dans 3 % des collèges et des lycées ?

Un livre qui décrit le malaise que l'on peut éprouver, en France, à parler sa propre langue quand il s'agit de l'arabe. Et qui s'efforce de saisir les raisons politiques pour lesquelles l'arabe serait "une langue un peu honteuse, une langue qui montre davantage le fait que tu n'es pas bien intégré, plutôt que la richesse d'une double culture".

Un autre livre passionnant, et très instructif, sur le sujet : "Je n’ai plus osé ouvrir la bouche… Témoignages de glottophobie vécue et moyens de se défendre" des sociolinguistes Philippe Blanchet, Stéphanie Clerc Conan.

Qui a fait le tour de quoi ?
L'affaire Magellan
par (Libraire)
23 avril 2020

Le réel, c’est ce qui reste après deux regards

(Petite précision : pendant ce confinement, si j'arrive très bien à lire, j'ai en revanche plus de mal à fixer mes pensées par écrit. Alors juste quelques mots, un peu décousus j'en conviens, pour des livres que j'ai lu et aimé !).

Pour les amoureux.ses d'histoire, de voyages et surtout, de renversements de perspectives : une relecture de l'expédition de Magellan, grâce à laquelle ce fameux "tour du monde" apparaît bien différent de sa légende.