Dernier commentaire

Le nuage et la valse
25,00
par (Libraire)
24 août 2019

Risible mal.

Le seul roman d'un écrivain Tchèque né en 1895. Publié en 1976 au Canada. Tombé dans l'oubli. Autant de raisons de laisser filer ce livre. On pourrait, en outre, penser avoir déjà tout lu sur ce qui s'est passé en Europe en 1939 : Hitler, les invasions, les camps, le quotidien en territoire occupé.
On ne doit pourtant pas passer à côté du chef-d'oeuvre de Ferdinand Peroutka. Il y narre la vie quotidienne de Tchécoslovaques ordinaires en situation extraordinaire, après l'invasion allemande de 1939. Un grand roman non pas tant à cause du sujet qu'en raison du talent d'écriture de l'auteur. On retrouve avec un plaisir immense l'ironie des grands auteurs d'Europe centrale qui, l'air de rien, vous racontent des choses terribles en vous faisant sourire. 568 pages qu'on termine à regret.