Rencontres

Aujourd'hui

En visioconférence tant que dure cette fichue épidémie
Avec Roberto Ferrucci
Du au , Librairie Meura

1 - Vous avez envie d’écrire et vous ne savez pas comment vous lancer,
OU 2 - vous écrivez depuis longtemps et vous souhaitez un regard extérieur sur votre travail.
Dans les deux cas, rejoignez l'atelier de lecture et d'écriture de Roberto Ferrucci. On y lit, commente et analyse VOS textes.
Qu’il s’agisse de fiction ou de non-fiction, quel que soit votre genre de prédilection, seule compte l’envie d'écrire.
Proposez les textes que vous avez déjà écrit ou lancez-vous dans l'écriture en étant guidé.e par les suggestions de Roberto Ferrucci.
5 séances consécutives de 2h, le dimanche, à 18h. Du 17 octobre au 14 novembre.

Après avoir hébergé entre ses murs cet atelier, la librairie Meura propose une version "dématérialisée" de ce rendez-vous, en utilisant l’application Zoom.
Faire avec les circonstances. L'atelier a dorénavant lieu en visioconférence depuis le mois de mars, sans interruption. C’est dire le plaisir qu’il procure et l’intérêt qu’il suscite...

Ne vous méprenez pas: point de jeux d'écriture. Les 10h de l'atelier sont entièrement consacrées à la lecture et l'analyse des textes qui auront préalablement été écrits par les participants.

12 places
Pour tout renseignement sur le déroulement de l'atelier, les conditions d’inscription ou les tarifs, envoyez nous un mail à librairie.meura@gmail.com

Plus d'informations

Événements passés

Archives

Rencontre en ligne via Zoom
Avec Laurent de Sutter , Laurent de Sutter , Laurent de Sutter
Le , Librairie Meura

Ecrivain : personne qui considère que la littérature n'est pas qu'une question d'inspiration et de talent mais est bien d'abord un travail sur les mots.
Ecrire, corriger, agencer, supprimer, articuler sa pensée : autant d'actions auxquelles se livrent tous les écrivains. La machine à écrire vous propose de jeter un œil à la façon dont, mot après mot, des auteurs construisent les pages qui captent votre attention.
--

Pour qui fait une recherche rapide, Laurent de Sutter est né un 24 décembre, est professeur de droit, semble être un dandy et déteste être qualifié de philosophe. Sa bibliographie peut surprendre. De la prostitution à la théorie du droit, en passant par le cinéma, le terrorisme, le développement personnel ou la chimie, on pourrait penser que sa pensée papillonne au gré des humeurs ou envies du moment.
Il ne faut pourtant pas se laisser abuser : ce directeur de collection aux PUF et chez Polity Press est animé par le désir de relancer le genre de l'essai et guidé par l'idée qu'aucun sujet n'est indigne de réflexion. Au fil des années, en posant son regard sur notre quotidien, parfois le plus trivial, il construit progressivement une théorie de l'être comme l'ensemble des équipements et des prothèses qui nous permettent d'exister. Une pensée au ras du sol, en contre-plongée qui permet de saisir concrètement ce qui nous constitue.
Mais au-delà même d'une théorie, ce qui rend son œuvre intéressante, c'est qu'elle n'assène pas de vérité, n'apporte pas de réponses, ne tente même pas d'avoir raison. L'essentiel ? Faire des propositions, en espérant que nous nous en emparions, pour en faire quelque chose nous-même. Le tout au moyen d'une plume littéraire, qui désoriente et stimule. Une forme au service du fond. On déteste ou on adore, mais on ne reste pas indifférent.

Pour cette troisième édition, nous vous proposons une rencontre en ligne avec Laurent de Sutter, via Zoom.
Inscription : librairie.meura@gmail.com

Pour découvrir les livres de notre invité, c'est par là :
https://www.librairiemeura.com/dossiers/la-machine-a-ecrire-3-rencontre-avec-laurent-de-sutter/


Autour de "De la violence coloniale dans l'espace public", Shed publishing
Avec Françoise Vergès , Françoise Vergès
Le , Librairie Meura

Dans le cadre de la résidence d'écriture Science Po Lille x Librairie Meura, la bibliothèque de Sciences Po Lille et la librairie Meura organisent des rencontres pour regarder et dire la ville autrement. Pour cette première conférence-discussion, nous vous invitons à rencontrer Françoise Vergès, autour de son dernier livre publié par les éditions SHED, De la violence coloniale dans l'espace public. Visite du triangle de la Porte Dorée à Paris.

On peut se promener dans une ville, lever le nez, admirer l'esthétique urbaine, relever le nom des plaques, lister les monuments, se laisser distraire par les ornements et rester totalement sourd à la grande histoire que nous racontent les murs.

Dans son dernier livre, Françoise Vergès proposer une expérience originale : observer trois monuments parisiens proches les uns des autres et nous révéler ce qui échappe le plus souvent à notre conscience : l'histoire coloniale inscrite dans la pierre, en l'occurrence, celle de la Porte Dorée à Paris.

Et vous, connaissez-vous l'histoire de votre quartier ?
-----------------
Informations pratiques

La rencontre a lieu à la bibliothèque de Sciences Po Lille - 1 place Georges Lyon (métro République)

La rencontre est accessible sur réservation dans la limite des places disponibles. Réservation par mail à l'une ou l'autre des adresses
librairie.meura@gmail.com
bibliotheque@sciencespo-lille.eu


Avec Roberto Ferrucci
Du au , Librairie Meura

Après plus d'un an d'atelier d'écriture à distance, nous organisons une session exceptionnelle, en présence des participants et de Roberto Ferrucci, à Venise.

Du 15 au 20 juillet, quelque part dans le quartier de Canareggio, trois matinées de lecture des textes préalablement écrits par les participant et une promenade studieuse dans la lagune en compagnie de celui a qui nous avons confié notre atelier il y a maintenant deux ans.

Si vous êtes à Venise à cette période, rejoignez-nous!

Pour plus d'informations sur les conditions de participation et les tarifs, envoyez-nous un mail!

(PS: nous ne nous lançons pas dans une activité de voyagiste. Nous n'organisons donc pas le voyage et nous ne proposons pas d'hébergement. En revanche, on fournit un écrivain et quelques jours dont on sait qu'ils seront intenses!)
--
Roberto Ferrucci est notamment l’auteur de Ça change quoi (Seuil), préfacé par Antonio Tabucchi, de Sentiments subversifs (MEET/ Verdier), de Venise est lagune et de Ces histoires qui arrivent (tous deux publiés à La Contre Allée). Il est par ailleurs le traducteur italien de Jean-Philippe Toussaint et de Patrick Deville.
Il enseigne la création littéraire à la faculté de lettres de l'Université de Padoue et à l’Université Ca’ Foscari de Venise. Il anime des ateliers d'écriture créative à Venise, où il vit, à Paris et à Marseille.
Il s'intéresse actuellement à une autre façon de travailler, en partant des photographies qu'il prend, ses « notes visuelles », et en les faisant interagir avec son écriture.