Oeuvres / Emmanuel Levinas, 1, Oeuvres complètes Tome 1
EAN13
9782246727217
ISBN
978-2-246-72721-7
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
essai français (1)
Séries
Oeuvres / Emmanuel Levinas (1)
Nombre de pages
512
Dimensions
20 x 14 x 4 cm
Poids
720 g
Langue
français
Code dewey
194
Fiches UNIMARC
S'identifier
Indisponible

Ce livre est en stock chez un confrère du réseau leslibraires.fr,

Cliquez ici pour le commander

Autre livre dans la même série

« Levinas apparaît aujourd'hui, plus que Sartre et Merleau-Ponty, antérieurement à Ricœur, Henry et Derrida, comme le premier introducteur, héritier et continuateur de Husserl et Heidegger, le philosophe français le plus marquant du XXème siècle après Bergson. Ses deux ouvrages centraux, Totalité et Infini (1961) et Autrement qu'être ou au-delà de l'essence (1974), comptent parmi les classiques du siècle, et ses plus courts essais, Le temps et l'autre et De l'existence à l'existant (1947) restent des ouvertures géniales vers une pensée radicalement neuve de la subjectivité, d'autrui, de l'éthique et de la trace de Dieu. La philosophie actuelle en dépend radicalement. Mais cette oeuvre, multiforme (philosophie, histoire de la philosophie, littérature, politique, études juives, etc) et vaste, reste encore dispersée chez plusieurs éditeurs, français et étranger. Il apparaît d'autant plus urgent de la réunir en un seul ensemble qu'il faut aussi tenir compte aujourd'hui d'autres documents : les articles et conférences éparpillés au fil des revues, mais aussi les inédits conservés dans ses propres archives. Le projet comptera au minimum cinq volumes : inédits 1 & 2, Philosophie 1 & et 2, et enfin Critique littéraire-Leçons talmudiques-Entretiens. Aujourd'hui l’œuvre complète s'ouvre donc par un premier volume d'inédits, Carnets de captivité, Ecrits sur la captivité et Notes philosophiques diverses, réunis, édités et annotés par R. Calin (avec la collaboration de C. Chalier). Ces textes couvrent la période des origines jusqu'aux années de l'immédiate après-guerre (avec quelques prolongements plus récents). On y retrouve, dans un contexte fortement marqué par Sartre, des esquisses de romans, la première approche du thème capital de l'"il y a", les premières réflexions sur l'identité juive dans la crise de la guerre et de la captivité, etc. – bref ce qui marquera les essais philosophiques de l'immédiate après-guerre, mais aussi d'autres potentialités qui ne seront pas toutes également développées. » Jean-Luc Marion
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Emmanuel Lévinas