Le Musée éphémère, Les Maîtres anciens et l'essor des expositions
EAN13
9782070762491
ISBN
978-2-07-076249-1
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Bibliothèque des Histoires
Nombre de pages
272
Dimensions
23 x 14 x 2 cm
Poids
380 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Code dewey
708
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Musée éphémère

Les Maîtres anciens et l'essor des expositions

De

Traduit par

Gallimard

Bibliothèque des Histoires

Offres

Depuis la Rome du XVIIᵉ siècle jusqu'aujourd'hui, Francis Haskell retrace ici l'histoire des expositions de Maîtres anciens, de leurs promoteurs, leurs auteurs, leurs enjeux artistiques, parfois aussi idéologiques et politiques, surtout au XXᵉ siècle. Ce faisant, il montre les effets à long terme de ces manifestations et les changements qu'elles ont apportés au regard posé sur l'art du passé. Bouleversements des hiérarchies établies, découverte et promotion d'artistes longtemps ignorés, dévoilement pour le grand public d'affinités perçues jusqu'alors par les seuls connaisseurs, mise en valeur de périodes ou d'écoles négligées : à côté des travaux des historiens d'art, et plus qu'eux encore, les expositions des Maîtres anciens ont façonné l'idée que nous nous faisons de l'histoire de l'art et les manières de la présenter dans les musées. L'éphémère serait-il devenu durable ?Peut-être. Mais est-ce suffisant pour que ces expositions mettent les œuvres en péril en leur faisant parcourir le monde, et dont les catalogues d'un poids croissant créent l'apparence d'un savoir complet, alors qu'ils laissent dans l'ombre des aspects parfois importants ?Ce livre, le dernier de Francis Haskell, écrit dans les mois précédant sa mort, est tout entier traversé par cette interrogation dramatique qui porte, plus généralement, sur l'attitude face à l'art dont nous avons hérité et dont nous faisons un usage irresponsable. Travail d'historien, c'est aussi l'ultime mise en garde d'un observateur lucide et critique de notre époque.
Ce livre, le dernier de Francis Haskell, met en cause notre attitude face à l'art dont nous avons hérité et dont nous faisons un usage irresponsable.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Pierre-Emmanuel Dauzat