Boys, boys, boys
EAN13
9782070346349
ISBN
978-2-07-034634-9
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio (FOL 004571)
Nombre de pages
128
Dimensions
17 x 11 x 0 cm
Poids
81 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Code dewey
843
Fiches UNIMARC
S'identifier

Boys, boys, boys

De

Folio

Folio

Offres

« Quand il m'a quittée pour une autre vous étiez toutes là pour me dire combien il ne me méritait pas, quand j'ai échoué à mes examens vous étiez toutes là pour me dire qu'un concours c'est aléatoire, quand j'ai négligé de m'inscrire sur les listes électorales vous étiez toutes là pour me dire qu'il n'y avait plus de différence entre la droite et la gauche, quand j'ai eu ma période chanson française vous étiez toutes là pour pleurer avec moi au karaoké sur des tubes de France Gall, quand j'ai porté des jupes sur des pantalons vous étiez toutes là pour me dire que ça affinait ma silhouette. Vous n'avez jamais voulu me faire de la peine, vous m'avez protégée parce que c'est ça le boulot des copines. Maintenant je veux qu'on me pète la gueule. » Boys, boys, boys est le récit d'une fille qui prend les armes et choisit son camp. Avec un projet, presque un projet secret : échapper au mutisme fatal de ses contemporaines, s'inviter chez les garçons, s'emparer de leur parole virile - être féministe autrement.
Joy Sorman est née en 1973. Boys, boys, boys est son premier livre.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

en direct sur notre page FB (il n'est pas nécessaire de disposer d'un compte)
Avec Joy Sorman , Joy Sorman
Le , Librairie Meura

Ecrivain : personne qui considère que la littérature n'est pas qu'une question d'inspiration et de talent mais est bien d'abord un travail sur les mots.
Ecrire, corriger, agencer, supprimer, articuler sa pensée : autant d'actions auxquelles se livrent tous les écrivains. La machine à écrire vous propose de jeter un œil à la façon dont, mot après mot, des auteurs construisent les pages qui captent votre attention.
--
Joy Sorman est née à Paris en 1973.
Elle publie Boys, boys, boys en 2005. Elle obtient le prix de Flore pour ce récit d'une jeune trentenaire qui décide de s'affranchir de ce qu'on attend d'une femme. L'autrice aurait pu se laisser enfermer dans le rôle de l'auteur féministe.Que nenni! Elle questionne notre animalité, dans La peau de l'ours et dans Comme une bête. Depuis quelques années, elle laisse libre cours à son goût pour l'immersion. Entre reportage et récit, elle nous plonge avec justesse dans la Gare du Nord ou une entreprise de literie, dans les immeubles insalubres de Paris ou, dans son dernier livre, dans des unités psychiatriques.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Joy Sorman